Accueil A la une photo Au revoir plastique, bonjour pavé ! La Sasminimum, un exemple de circularité.

Voyage en terre circulaire dans le Libournais 🗓

Samedi dernier je me suis rendue, sur invitation d’Alain Marois, mon co-président d’atelier et complice de l’économie circulaire, dans le Libournais, à la création de la très belle structure territoriale Nouvel'R.

 

Nouvel R, nouvel outil au service d’un territoire, de l’emploi, de l’écologie et de l’innovation. Un outil qui a pour but de réunir les institutions, les communautés de communes, les entreprises, les structures d’ESS au service du recyclage, du réemploi, de l’upcycling bref de l’économie circulaire.

 

 

 

 

Introduite par Francois-Michel Lambert, la séance met à l’honneur Nouvel R, cette structure «pionnière en son domaine» et qui se met au défi de répondre aux grands besoins de son territoire. Le président du Conseil départemental de Gironde, M. Jean-Luc Gleyze, y voit un outil de développement de la résilience du département afin que nos déchets se transforment progressivement en ressources, que de nouveaux emplois soient inventés et que l’environnement soit protégé. Nicolas Thierry, Vice-Président de la Région Nouvelle Aquitaine, après une introduction relative à l’astronomie et à la finitude de notre planète, nous rappelle que relocaliser les activités notamment économique redonne du sens à la politique et confiance en la démocratie.

Protéger nos ressources, c’est protéger la terre, les plages, les forêts. Le directeur régional de l’ADEME, Lionel Poitevin, partenaire du projet nous a rappelé l’étendue des défis environnementaux !

 

La création de Nouvel'R est certes une promesse pour un avenir plus écologique mais se construit aussi sur l’héritage du passé, celui de la belle aventure d’économie circulaire du SMICVAL. Les remerciements de la salle convergeaient tous, sans distinction de couleur politique, vers Alain Marois, président du Smicval, à l‘initiative de la fondation de Nouvel'R, élu pragmatique, visionnaire et engagé, qui aura mis le cap de son territoire vers l’économie circulaire.

Et pour rester sur l’image cosmique de Thierry Nicolas, inspiré par le débat à l’Hotel de ville de Paris, entre Thomas Pesquet et Nicolas Hulot, je voulais conclure avec cette citation de Francois Mauriac «Il ne sert de rien à l’homme de gagner la Lune s’il vient à perdre la Terre».

Longue vie à Nouvel'R !

 

Actualités L'économie circulaire

Laisser un commentaire