Accueil A la une photo

Un plan pour l’économie circulaire adopté à l’unanimité en Conseil de Paris !

Le plan économie circulaire pour Paris vient d'être adopté à l'unanimité !

Il s'articule autour de trois axes principaux :

 

1. Accompagner une politique d’économie circulaire dans la construction, l’aménagement et les travaux publiques

 

Le secteur du bâtiment est le secteur qui génère le plus déchet (20 fois plus que les déchets des ménages) et qui gaspille beaucoup de nos ressources naturelles.
La première d’entre elles, est le sable dont on sait aujourd’hui qu’à travers le monde, son extraction crée de graves nuisances dans les fonds marins ainsi que sur les plages.
C’est pourquoi ce plan prévoit tout d’abord d’engager la Mairie de Paris sur 10 sites expérimentaux où la déconstruction prendra la place de la démolition et où chaque matériau sera identifié pour pouvoir être réutilisé ou recyclé.

Ensuite et afin de pouvoir stocker et réparer la Mairie de Paris devait se doter d’ateliers du réemploi avec une équipe dédiée de professionnel.le.s (menuisiers, plombiers, électriciens …) qui auront pour mission de remettre à neuf portes, radiateurs, faux-plafonds, lattes de planchers … afin qu’ils puissent être réutilisés sur d’autres chantiers. C’est chose faite aujourd’hui puisque l’atelier Bedier permet sur plus de 2000 m2 de réaliser ces remises en état.

Enfin, le plan prévoit de nouvelles constructions en matériaux éco-sourcés, vous verrez donc dans les années à venir des construction en terre crue ou des isolations en paille qui nous permettront de tester à l’échelle d’une grande ville, ces méthodes d’éco-construction.

 

2. Impulser un développement économique et l’innovation circulaire

Tout d’abord, un incubateur dédié à l’économie circulaire va être lancé. Il se situera dans la 18ème arrondissement et permettra à de nouveaux produits et services de voir le jour comme proposer des consignes de fût pour les nouveaux brasseurs de bière parisienne, réutiliser des déchets plastiques pour les imprimantes 3D ou encore inventer des emballages réutilisables et consignés pour la vente à emporter.

Ensuite une filière spécifique de recyclage des vêtements professionnels (FRIVEP) va naitre sous l’impulsion de la Ville de Paris, de la SNCF, de La Poste et des ministères des Armées et de l’Intérieur.

Enfin, Paris s’engage dans le soutien actifs au réseau des recycleries, de la réparation et des makers, afin d’ouvrir dans tous les arrondissement des lieux destinés au réemploi, aux «makers», aux fablabs ou encore à des ateliers d’auto-réparation, comme c’est le cas dans le 20eme avec l’installation d'ENVIE ou encore avec Extramuros. Objectif : lutter contre l’obsolescence programmée.

 

3. Développer la consommation responsable à Paris

D’une part, par la commande publique qui représente 1,6Mds d'euros chaque année. Le schéma de la commande publique responsable va permettre à l'administration parisienne d'intégrer à ses achats publics des critères en faveur de l'éco-conception, de la lutte contre obsolescence programmée.

D’autre part, par le soutien aux nouvelles formes de consommation (le vrac, le recyclé, la consommation coopérative, l’économie du don ou du partage…)

Je vous invite à visiter La Maison du Zéro Déchet dans le 18eme arrondissement, bel exemple de lieu fédérateur pour une consommation responsable.

 

Ce sont, au total, 15 actions d’une nouvelle feuille de route pour l’économe circulaire qui écloront sur le territoire parisien et qui viennent s’ajouter au plan de lutte contre le gaspillage alimentaire, au schéma de la commande publique responsable, au plan compost ou encore à la collecte en porte à porte des biodéchets.

Ce plan d’économie circulaire fait suite aux Etats généraux de l’économie circulaire qui s’étaient tenus en septembre 2015 et qui constituaient la phase participative de construction de cette politique.

Retrouvez le Volet stratégique  et la Feuille de route du plan économie circulaire ! 

Laisser un commentaire